• 聖雲先會國際聯盟

    每天在全世界服務三千萬窮人

  • 聖雲先會國際聯盟

    我願意以一個愛德的網絡來擁抱全世界

返回清單

La SSVP en Nouvelle Zélande : 150 ans de générosité, service et compassion

03 十一月 2017 國家分會消息 Anniversaires

La SSVP en Nouvelle Zélande : 150 ans de générosité, service et compassion

Située dans l’océan indien, au sud-est de l’Australie, la branche néo-zélandaise de la Société de Saint-Vincent-de-Paul est peut être celle qui témoigne le mieux de la dimension internationale de la SSVP : 18 000 km séparent ce territoire vincentien du berceau parisien où la Société a été fondée.

Son histoire remonte à 1867, avec un prêtre mariste français : Jean-Baptiste Chataigner. Imprégné de l’œuvre de Frédéric Ozanam et inspiré par le travail de la SSVP en France, il fut à l’origine de la création de la première conférence Saint-Vincent-de-Paul à Christchurch. 22 membres assistés de 7 femmes composaient cette équipe fondatrice.

En 1876, le Père Chataigner est rejoint par Charles O’Neill, ingénieur écossais et homme de charité. Très actif au sein de la SSVP en Ecosse, il émigra en Nouvelle Zélande et fonda à Wellington la première Conférence à être agrégée officiellement par le Conseil Général. Reconnu comme l’un des pères fondateurs de la Société en Nouvelle Zélande, il a très certainement joué un rôle prépondérant dans le développement de celle-ci dans le pays et fut aussi un pionnier de la SSVP en Australie où il s’installa quelques années plus tard.

La SSVP néo-zélandaise de nos jours.

Forte de 135 Conférences et 6000 membres, la Société est présente sur tout le territoire. Elle est l’une des organisations caritatives les plus importantes du pays, et particulièrement connue du grand public pour son large réseau de « boutiques solidaires » qui proposent des articles d’occasion à bas prix. Les bénéfices issus des ventes servent à financer les œuvres sociales de la SSVP.

La Société bénéficie également du soutien du clergé, avec la forte implication d’évêques, de prêtres et de religieuses qui ont participé historiquement à son essor. Le cardinal Thomas William (ancien archevêque de Wellington) a ainsi déclaré lors de la célébration du 150ème anniversaire : « Je suis immensément fier de la Société, comme l’a été chaque évêque de Nouvelle Zélande, pendant les 150 ans durant lesquels les Conférences et Conseils ont été établis, diocèse par diocèse, paroisse par paroisse […]  L’une des préoccupations constantes pour chaque évêque est de savoir comment offrir aux hommes, aux femmes et aux jeunes la possibilité de s'engager à servir l'église et la communauté en réponse à l'enseignement du Christ. Cette préoccupation a été satisfaite de façon remarquable par la Société et ses membres au cours des dernières décennies. » 

La Société en Nouvelle Zélande peut également mettre en avant le grand dynamisme de ses jeunes membres, appelés les « young vinnies ». Les Conférences jeunesse créées dans les écoles et université ont permis à des milliers de jeunes de découvrir la vie spirituelle et le travail de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Très impliqués au sein de leur communauté, les young vinnies mettent toute leur énergie à organiser des collectes, monter des projets répondant aux besoins locaux dans les petites communes, ou encore mettre en place des sessions de formation et des projets à plus grande échelle dans les agglomérations plus importantes.

Les célébrations du 150ème anniversaire

La cérémonie a eu lieu à Christchurch, berceau de la SSVP néo-zélandaise, en présence de ses dirigeants, dont le Président National Terry Comber, et de nombreuses personnalités invitées. Le Conseil Général International était représenté par Frank Brassil  (Vice-Président Territorial pour l’Océanie), Thomas Tan (Vice-Président Territorial pour l’Asie), Tony Muir (Coordinateur des jumelages) et Luke Bower (Coordinateur Jeunesse pour l’Océanie). Etaient également présents les représentants des pays jumelés : Sri Lanka, Samoa et Tonga.

Une messe a été célébrée par Son Excellence l’archevêque Martin Krebs. Le message de félicitations du Président Général Renato Lima de Oliveira, en visite en Nouvelle Zélande quelques mois auparavant, a été projeté sur grand écran pendant la cérémonie.